Friday, August 19, 2011

Avions No.144



En 1928, quand les services de l'A�ronautique lanc�rent un programme de renouvellement de l'aviation de reconnaissance et d'observation, l'usine de M�aulte sortait par "paquets" de dix les diff�rentes versions du Potez 25 [I]. Le d�partement production avait son plan de charge assur� pour quelques ann�es et le service financier se sentait � l'aise : en plus des rentr�es du 25, les redevances des licences des mod�les XV et 27 et des premiers 25 arrivaient de Pologne, de Roumanie et de Serbie... Les avions civils 29 et 32 se vendaient correctement, le petit 36 aussi d�marrait bien. Le service technique conjuguait, avec plus ou moins de bonheur, la descendance de l'avion phare (le 25). Certes les 26, 30, 31 et 35 n'avaient pas eu de production de s�rie et les espoirs de production des 29, 32, 33 et 36 ne pouvaient raisonnablement pr�tendre au succ�s du 25 qui approchait rapidement du milli�me exemplaire. La toute neuve usine technique cherchait d'autres grains � moudre que ces variations autour d'un th�me qui devenait trop habituel. La construction m�tallique n'�tait pas inconnue de la maison, puisque la structure des ailes du "Premier Potez", le VIII [2], �tait en m�tal entoil� et que le XI Cr2 avait une structure enti�rement en durai. Mais concevoir et fabriquer un avion qui serait, rev�tement compris, tout m�tal, �tait un d�fi excitant pour la jeune �quipe de Louis Coroller dont le plus vieux membre en 1928 ne d�passait gu�re 35 ans.