Friday, July 22, 2011

Militaria No.112


Comme l'Islande ne dispose pas d'une arm�e pour sa d�fense, la Grande-Bretagne d�cide d'occuper l'�le. Le 10 mai 1940, les Royal Marines d�barquent � Reykjavik. Ce d�tachement est relev� dix jours plus tard par une brigade canadienne, renforc�e et remplac�e ensuite par des unit�s britanniques (environ 25 000 hommes). Mais le besoin pressant de troupes en Angleterre - par peur d'une invasion allemande - pousse les Britanniques � rappeler leurs hommes Le 18 d�cembre 1940, le ministre des Affaires Etrang�res islandais rencontre officieusement le consul des Etats-Unis et Churchill en profite pour demander aux USA de relever ses troupes. Le pr�sident am�ricain donne son accord, sous r�serve d'y �tre invit� par le gouvernement islandais. Dans un m�me temps, la Martinique constitue un point sensible depuis la capitulation de la France. Les Etats-Unis proposent de placer l'�le sous leur protection, mais le refus des Fran�ais incite le haut-com-mandement � s'en emparer par la force, et la 1re division de Marines est tenue en alerte � Quantico.