Thursday, July 21, 2011

Militaria No.111


Au moment de la mobilisation des b�n�voles en juin 1944, les sorties de fabrication d'effets termin�s au titre du programme 1943 � Milice � demeuraient tr�s peu importantes (sauf quant � la chaussure); en outre, l'envoi du programme d�finitif de 1944 ne semblait m�me pas achev�. Les faibles quantit�s d'effets disponibles ayant rapidement �t� consomm�es, il a fallu pour habiller et �quiper les milliers de francs-gardes requis en juin 1944, soit puiser directement chez les industriels dans les sorties de fabrication appartenant � d'autres collectivit�s que la Milice, soit - pour couvrir les besoins pr�visionnels de la seule Zone Nord � obtenir de l'occupant le d�blocage de 8 000 collections compl�tes entrepos�es dans les magasins de l'intendance de Troyes (Aube). C'est l� qu'� partir de mars 1944, l'autorit� allemande a transf�r� d'office, pour des raisons de s�curit�, tous les effets r�glementaires fran�ais, cuirs et textiles se trouvant jusqu'alors dans les magasins de l'intendance de la Zone Sud. Du fait que seul ou presque, le programme 1943 � Milice � � inachev� comportait la confection de vareuses, capotes et pantalons en drap bleu fonc� ou gris-de-fer fonc� des mod�les de 1941 pour chasseurs � pied et alpins, les confectionneurs et magasins pr�cit�s n'ont pu fournir des effets en drap de ces nuances en quantit�. Ainsi, au moins la moiti� des b�n�voles requis ont d� �tre dot�s d'effets kaki toutes armes mod�le 1941, lesquels habillent d�j�, entre autres, les militaires du 1er r�giment de France (voir Militaria n�81) et les policiers des GMR (dans ce dernier cas, en tenue de d�placement et d'op�ration uniquement).